Comment résister à des conditions de services extrêmes?

Manoir Industries, pionnier du développement des aciers réfractaires pour l’industrie pétrochimique.

La conversion d’éthane, par vapo-craquage, et de méthane, par vapo-réformage, sont à l’origine de toute une série de processus de production de l’industrie chimique. Ces deux procédés sont notamment à la base des industries des plastiques et des engrais. Pour que ces réactions chimiques puissent avoir lieu, il est nécessaire de maintenir une température de réaction bien supérieure à 700°C. Depuis plusieurs décennies, Manoir Industries a soutenu les principaux acteurs de ces filières industrielles dans la conception et la fabrication des réacteurs, qui sont constitués de tubes et connecteurs en aciers spéciaux, dits aciers réfractaires. Le rôle de pionnier rempli par Manoir Industries dans le soutien à ces industries s’est notamment concrétisé par le développement de nuances spécifiquement à des conditions extrêmes de température, les « Manaurites ». [Pour en savoir plus, cliquez ici]

Les réacteurs, faisceaux de radiation pour production d’éthylène, ou tube de catalyse pour le vapo-reformage, sont dimensionnés pour supporter des températures et pressions élevées, dans des environnements corrosifs. Au même titre que les nuances d’acier austénitiques inoxydables, comme les fameux 304 et 316, les aciers réfractaires pour les industries pétrochimiques sont constitués majoritairement de chrome, de nickel et de fer. Les teneurs en chrome et nickel sont cependant bien plus élevées. Le chrome contribue à leur excellente résistance à l’oxydation tandis que le nickel contribue à maintenir une matrice austénitique, point-clé de leurs excellentes propriétés mécaniques à haut température.

Manoir Industries a toujours été pionnier dans le développement d’aciers réfractaires de plus en plus performants. Ce développement ininterrompu a débuté à la fin des années 1960, avec l’addition de niobium dans la nuance normalisée HP (ASTM). Ceci a donné naissance à la nuance HP-Nb (brevet US 3.627.516). Dans les années 1980, les métallurgistes de Manoir sont allés encore plus loin, en marquant le début de l’ère des micro-alliages, par l’addition de titane : la Manaurite XM était née (HP-Nb-Ti). Dans le même temps, le centre de recherche de Manoir Industries a également développé une nuance spécifiquement dédiée aux pièces de transition, soumis à de forts gradients thermiques : La Manaurite 900 (20Cr32NiNb, bas C). Ces nuances, développées par Manoir, sont depuis devenues les standards de l’industrie. A ce jour, Manoir propose plus de 20 nuances Manaurites brevetées. Elles constituent une grande partie de la fierté de l’entreprise, puisqu’elles ont construit la réputation de Manoir. Cependant, le train de l’innovation ne s’est pas arrêté là : bien d’autres avancées majeures ont vu le jour, et bien d’autres viendront. L’innovation reste constitutive de l’ADN de Manoir Industries.

Ils nous font confiance

  • logo orano
  • Logo de Exxon Mobil
  • logo de air liquide
  • Caterpillar-Logo