Contrôleur AOD

Jimmy, 43 ans, contrôleur AOD, a rejoint Manoir en 1994

L’AOD (Argon Oxygen Decarburization) est l’un des outils les plus avancés dans l’élaboration de métaux purs. Cette technologie, dont les contraintes process et contrôle sont nombreuses, requiert un personnel hautement qualifié.

Depuis deux ans maintenant, Jimmy fait partie de ce personnel. Après 20 d’expérience en tant que fondeur, Jimmy a évolué en tant que contrôleur des opérations AOD. Il s’assure que nos alliages répondent bien aux exigences de nos clients en contrôlant chaque gramme de métal qui entre dans le processus AOD.
L’étape de L’AOD est une étape clé de notre cycle de production et Jimmy aime à dire que « tout commence ici donc tout doit être bon »

Que pouvez-vous nous dire de votre parcours chez Manoir ?
Je suis entré chez Manoir en 1994 en tant qu’intérimaire. En 1997, je suis devenu fondeur à plein temps pendant presque 20 ans et je suis aujourd’hui contrôleur AOD.

Est-ce que le métier à beaucoup changé depuis 20 ans ?
Non, le savoir-faire est immuable mais les technologies et le niveau de contrôle ont beaucoup évolué. Autrefois nous n’avions pas les fours AOD que nous utilisons maintenant, et les contrôles étaient plus compliqués à faire.

En quoi consiste le métier de contrôleur AOD et de fondeur ?
Rigueur et sécurité sont primordiales dans ce métier. Nous manipulons du métal liquide à très haute température qui sera la base de la production de l’usine. Il est donc essentiel d’opérer en toute sécurité et d’être extrêmement précis pour que les nuances soient les bonnes. Tous les facteurs comptent : le temps, la température, la composition, les contrôles… L’expérience est irremplaçable.

Nous sommes tous conscient d’avoir une grosse responsabilité en étant à la base du processus de fabrication.

Ils nous font confiance

  • logo orano
  • Logo de Exxon Mobil
  • logo de air liquide
  • Caterpillar-Logo